Lundi, Février 6, 2017 - 07:00
  • L’étude n’a pas atteint le critère primaire d’efficacité

  • L’étude confirme le profil de tolérance de lirilumab en monothérapie

  • Lirilumab est actuellement testé dans un large programme clinique en combinaison dans diverses tumeurs

  • Une conférence téléphonique aura lieu aujourd’hui à 15h00 CET

Innate Pharma SA (Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) annonce aujourd’hui les résultats principaux de l’étude de Phase II randomisée contre placebo testant l’efficacité de lirilumab en monothérapie en traitement de maintenance chez des patients âgés atteints de leucémie aigüe myéloïde (LAM) en première rémission complète (l’essai EffiKIR). L’étude n’a pas atteint le critère primaire d’efficacité, la survie sans leucémie.

Au départ de l’essai, deux bras évaluaient lirilumab en monothérapie à des doses et intervalles de traitement différents (0,1mg/kg tous les 3 mois et 1mg/kg tous les mois) alors que les patients du troisième bras recevaient un placebo. D’un point de vue statistique, il n’y a pas eu de différence significative entre les bras testant lirilumab et le bras placebo, tant concernant la survie sans leucémie que pour les autres critères d’efficacité. Comme annoncé en mars 2015, un des deux bras actifs a été arrêté suite à la recommandation du DSMB. Ce bras est désormais identifié comme étant le bras testant la dose de 1mg/kg tous les mois. Lors de sa décision, le DSMB a considéré que l’objectif d’atteindre une survie sans leucémie supérieure dans ce bras par rapport au bras contrôle, recevant le placebo, ne pourrait pas être atteint. Cette recommandation n’était pas liée à un problème de tolérance.

Les effets indésirables observés avec lirilumab dans cet essai ont été similaires avec le profil de tolérance de lirilumab précédemment rapporté.

Les analyses des données sont en cours et l’ensemble des données de l’essai sera soumis lors d’un prochain congrès médical et pour publication.

Lirilumab est actuellement testé dans six essais cliniques sponsorisés par Bristol-Myers Squibb dans différentes indications de tumeurs solides et hématologiques, en combinaison avec d’autres agents (voir sur clinicaltrials.gov).

Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma, déclare : « Nous savions que le traitement de maintenance dans la LAM chez des patients âgés était un défi important mais nous sommes néanmoins déçus par les résultats de l’étude EffiKIR. Nous effectuons des analyses complémentaires afin d’appréhender ces données dans leur ensemble. Cependant, EffiKIR n’est que l’un des sept essais en cours dans le large programme clinique testant lirilumab en combinaison dans de multiples indications. Nous avons vu des signaux préliminaires d’efficacité encourageants en combinaison avec nivolumab dans des données présentées lors de la conférence SITC en novembre 2016. Nous attendons désormais les prochaines données ainsi que les avancées du programme clinique courant 2017. »


L'équipe de management a tenu une conférence téléphonique à l’attention des investisseurs institutionnels et des analystes.

Vous pouvez réécouter la conférence ici.

A téléchargerTaille
PR in English87.98 Ko
CP en français90.34 Ko