Vendredi, Mai 31, 2019 - 07:00
  • Les recherches présentées mettent en évidence le potentiel des anticorps multispécifiques « first-in-class » engageant les cellules NK (NKCE, NK cell engager) par NKp46, une nouvelle génération de molécules à base d’anticorps pour combattre le cancer

  • La technologie NKCE fournit une plateforme polyvalente pour générer des formats engageant conjointement de multiples récepteurs

  • Des collaborations autour de programmes NKCE sont déjà engagées avec Sanofi et AstraZeneca

 

Innate Pharma SA (la « Société » - Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) a annoncé aujourd’hui la publication de données démontrant le potentiel des NKCE NKp46 multifonctionnels en immunothérapie des cancers. Ces résultats ont été produits par les équipes d’Innate Pharma, en collaboration avec l’Université Aix-Marseille et le cluster Marseille Immunopôle, sous la direction du Professeur Eric Vivier et ont été divulgués dans un article intitulé « Multifunctional natural killer cell engagers targeting NKp46 trigger protective tumor immunity », publié dans l’édition numérique du 30 mai 2019 du très prestigieux journal Cell.

 

« Notre technologie d’anticorps multifonctionnels engageant les cellules NK par NKP46 fournit une plateforme polyvalente pour générer de nouveaux formats ayant le potentiel de d’engager concomitamment jusqu’à trois récepteurs activateurs des cellules NK ainsi que deux antigènes tumoraux sur les cellules tumorales, » explique Eric Vivier, Directeur scientifique d’Innate Pharma, Professeur à l’Université Aix-Marseille et auteur principal de cet article. « Ces observations précliniques démontrent le potentiel des NKCE NKp46. Outre leur stabilité, ils ont également montré des profils chimiques et de fabrication compatibles avec le développement industriel. Ces résultats précliniques, associés à une activité antitumorale plus forte que les anticorps thérapeutiques traditionnels, soutiennent le développement clinique des NKCE en immunothérapie des cancers ».

 

Jusqu’ici, la plupart des thérapies antitumorales se concentraient sur les cellules T effectrices. Les formats d’anticorps engageant les cellules T, actuellement développés en clinique, ont principalement été réservés aux seules indications de cancers hématologiques du fait de leur toxicité potentielle. Dans cet article, les auteurs décrivent le potentiel de l’activation des cellules NK contre le cancer par le biais de NKCE en se fondant sur un potentiel antitumoral et un profil de tolérance favorable comparé aux « engagers » de cellules T.

Les NKCE NKp46 se lient à un ou deux antigènes à la surface des cellules tumorales et engagent CD16 et NKp46, des récepteurs activateurs des cellules NK. L’engagement de NKp46 et CD16 est synergique pour induire l’activation des cellules NK et la lyse tumorale. Dans la plupart des tumeurs solides, l’expression de NKp46 est souvent conservée sur les cellules NK infiltrant les tumeurs.

Dans le cadre dans la collaboration R&D étendue annoncée en octobre 2018, AstraZeneca a récemment fait l’acquisition d’une option de licence exclusive pour un programme d’anticorps multispécifique engageant les cellules NK par NKp46 issu du portefeuille préclinique d’Innate Pharma. Innate est éligible à des paiements d’exercice d’option, paiements d’étapes de développement et commerciales pouvant atteindre 855 millions de dollars ainsi que des redevances sur les ventes « high single digit and double digit tiered ». Après l’exercice de l’option et jusqu’à la Phase III, AstraZeneca sera responsable de tous les coûts de développement. Innate garde le droit de participer au partage des coûts de Phase III pour obtenir un partage des profits à 50% en Europe.

En outre, Innate Pharma et Sanofi ont mis en place un accord de collaboration et de licence pour la génération et l’évaluation de jusqu’à deux candidats bispécifiques (dont IPH61) en utilisant la technologie d’Innate Pharma et les formats d’anticorps bispécifiques propriétaires de Sanofi ainsi que ses cibles tumorales. Selon les termes de l’accord de licence, Sanofi est responsable du développement, de la fabrication et de la commercialisation des produits résultant de la collaboration. Innate Pharma est éligible à des paiements d’étapes liés à l’atteinte d’objectifs de développement et de commercialisation pouvant atteindre 400 millions d’euros ainsi qu’à des redevances assises sur les ventes nettes.

 

A téléchargerTaille
PR in English88.62 Ko
CP en français93.05 Ko