Lundi, Avril 18, 2016 - 15:00
  • Anticorps thérapeutique « first-in-class » anti-MICA/B ;

  • Nouvelles données démontrant le double mécanisme d’action d'IPH4301 : ciblage de l’antigène tumoral et immuno-modulation ;

  • Démarrage des études précliniques réglementaires en 2016.

Innate Pharma SA (Euronext Paris : FR0010331421 – IPH) a présenté aujourd’hui un nouvel ensemble de données précliniques sur IPH4301 confirmant le potentiel de cet anticorps « first-in-class » anti-MICA/B au congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR)* 2016.

Le poster #1491 montre qu’IPH4301, un anticorps humanisé, se lie avec une haute affinité à MICA/B et a une action cytotoxique puissante, induisant la destruction des cellules tumorales par le mécanisme d’ADCC**. Un mode d’action additionnel, selon lequel IPH4301 a le potentiel de lever l’immunosuppression au sein des tumeurs, est également mise en évidence.

Les macrophages associés à la tumeur (ou cellules myéloïdes suppressives) sont parmi les cellules les plus immunosuppressives dans les cancers et elles peuvent réduire l’activité des cellules NK (Natural Killer) et T. In vitro, IPH4301 lève l’immunosuppression par les macrophages et restaure la destruction tumorale médiée par les anticorps en recrutant les cellules NK au niveau observé en l’absence de macrophages immunosuppresseurs. De plus, IPH4301 bloque la diminution de l’expression des récepteurs NKG2D induite par MICA/B sur les cellules NK et T CD8, et par conséquent interrompt un second mécanisme d’immunosuppression. Enfin, le traitement avec IPH4301 restaure les capacités d’infiltration des cellules NK, prévenant la croissance tumorale et améliorant la survie dans différents modèles tumoraux in vivo.

Nicolai Wagtmann, Directeur Scientifique d’Innate Pharma, déclare : « Le potentiel thérapeutique d’IPH4301 nous apparait comme extrêmement prometteur au regard de son double mode d’action combinant la destruction des cellules tumorales via l’ADCC et des propriétés d’immuno-modulation très intéressantes. La capacité d’IPH4301 à interférer avec ces voies immunosuppressives et, dans le même temps son action cytotoxique puissante en font un candidat unique dans le paysage de l’immuno-oncologie. Les études précliniques réglementaires démarreront en 2016 ».

*****

Conférence téléphonique sur les données présentées à l’AACR :

Nicolai Wagtmann, Directeur Scientifique d’Innate Pharma, tiendra une conférence téléphonique à l’attention des analystes financiers et gérants pour échanger sur les données publiées et le portefeuille innovant de la Société.

La conférence se tiendra le mardi 19 avril à 10h30 ET (16h30 CET) aux numéros suivants :

Depuis les Etats-Unis : 888 504 7963

Depuis la France et l’international : +1 719 325 2452

Code d’accès : 1890466

Webcast : http://urlz.fr/3pxC

 * Association américaine pour la recherche sur le cancer

  ** ADCC pour « antibody dependant cell cytotoxicity » soit cytotoxicité cellulaire dépendante des anticorps

A téléchargerTaille
PR in English82.77 Ko
CP en français85.44 Ko
Poster AACR 2016 sur IPH4301534.58 Ko