ANKET

ANKET™ (Antibody-based NK cell Engager Therapeutics) est la plateforme propriétaire d’Innate permettant de développer une nouvelle génération de NK cell engagers multi-spécifiques pour traiter certains types de cancer.

Cette technologie polyvalente permet de créer une nouvelle classe entière de molécules induisant une immunité synthétique contre le cancer. En plus d’exploiter leurs fonctions anti-tumorales, cette technologie permet de donner un signal de prolifération et d’activation ciblé aux cellules NK.

Notre dernière innovation, une molécule ANKET tétra-spécifique, est la première technologie NK cell engager à cibler les récepteurs activateurs (NKp46 et CD16), un antigène tumoral et une cytokine (IL 2 variant) au sein d’une même molécule. Cette innovation complète notre technologie de NK cell engagers tri-spécifiques qui a démontré une puissante activation des cellules NK, une cytotoxicité et un contrôle efficace de la croissance tumorale dans des modèles précliniques.

En savoir plus sur le ciblage des cellules NK et leur rôle dans l’activation d’une réponse anti-tumorale. 

La technologie tri-spécifique et tétra-spécifique d’Innate a démontré une puissante activation des cellules NK, une cytotoxicité et un contrôle efficace de la croissance tumorale dans des modèles précliniques.

La molécule tétra-spécifique ANKET a induit in vitro la prolifération de cellules NK humaines, la production de cytokines et une activité cytolytique contre les cellules malignes exprimant l'antigène ciblé. La moléculte tétra-spécifique ANKET a également démontré une efficacité anti-tumorale dans plusieurs modèles tumoraux in vivo, permettant la regression de tumeurs ainsi que le contrôle des métastases associées avec une augmentation des cellules NK infiltrées, et une augmentation de la production de cytokines et de chemokines sur le site tumoral. ANKET montre une pharmacodynamie, un faible taux de production systémique de cytokines ainsi qu’un profil de tolérance favorable chez les primates.

Le portefeuille d’Innate comprend quatre candidat-médicaments issus de la plateforme ANKET :

  • Deux en collaboration avec Sanofi, dont IPH6101/SAR443579 en études précliniques réglementaires
  • Un sous option avec AstraZeneca (IPH62)
  • Un propriétaire (IPH65)

NKp46 est le marqueur le plus spécifique des cellules NK humaines et son expression est conservée sur les cellules NK infiltrant les tumeurs. Aucune diminution statistiquement significative de NKp46 n'a été observée dans plusieurs cancers.

Étant donné que les cellules NK ne produisent pas de tempête cytokinique et que NKp46 n'est pas régulé à la baisse dans les cellules NK infiltrant la tumeur, ANKET pourrait surmonter les limites de l'ADCC (cytotoxicité médiée par les anticorps) et des T-cell engagers.

D'un point de vue mécanique, l’intégration de NKp46, de CD16 et de parties se liant aux récepteurs de l'IL-2 dans la même molécule est essentielle pour une forte activité. Chez les primates, ANKET a donné lieu à une pharmacocinétique et une pharmacodynamique intéressantes avec une libération minimale de cytokines systémiques et aucun signe clinique de toxicité. La molécule ANKET tétra-fonctionnel incluant une IL-2v constitue donc une plateforme technologique synthétique combinant l'induction de la prolifération des cellules NK et des fonctions effectrices sans toxicité, soutenant son développement clinique pour des immunothérapies anticancéreuses de nouvelle génération.
 

Gauthier, et al, Multifunctional Natural Killer Cell Engagers Targeting NKp46 Trigger Protective Tumor Immunity. Cell 2019. 177: 1701-1713 e1716.

Demaria, et al, Natural killer cell engagers in cancer immunotherapy: Next generation of immuno-oncology treatments. European Journal of Immunology 2021. https://doi.org/10.1002/eji.202048953

Publications, posters et présentations