NOUS REJOINDRE, Federico témoigne

Nos managers opérationnels conduisent les processus de recrutement avec le support des RH

Je suis statisticien de formation et je me suis rapidement spécialisé dans la statistique appliquée à recherche biomédicale.

J’étais en poste à l’Institut Gustave Roussy à Paris quand j’ai postulé à l’offre d’Innate Pharma. J’étais très attiré par le poste car ils recherchaient quelqu’un pour créer un pôle biométrie (biostatistique et data management) qui était auparavant externalisée. Avec le développement de l’entreprise, et l’augmentation du nombre d’essais cliniques, le choix avait été fait d’Internaliser cette compétence et de constituer une équipe dont ils recrutaient le responsable.

Innate Pharma cherchait un profil plus senior mais j’ai tenté ma chance et je ne le regrette pas. Après une phase de présélection avec un cabinet de recrutement et le service RH, j’ai passé une journée dans l’entreprise pour rencontrer une demi-douzaine de personnes : les responsables hiérarchiques, des collaborateurs de l’équipe clinique, à laquelle serait rattaché le poste, et aussi des personnes de la préclinique et des RH. Le processus de recrutement comprenait aussi des tests de personnalité et, en fin de parcours, j’ai eu un entretien téléphonique avec Mondher Mahjoubi, notre CEO. C’était extrêmement complet.

Cette série de rencontres m’a permis d’écouter les points de vue et les attentes des différentes équipes avec qui j’aurais à collaborer, autant au sein de mon département que sur un plan plus transversal. Comme il n’y avait pas de statisticien dans l’entreprise, les discussions n’étaient pas très techniques mais plutôt des échanges sur la manière d’appréhender les sujets, la méthodologie des essais. L’idée était de parvenir à une compréhension réciproque et, pour moi, d’appréhender la manière dont on allait fonctionner et les différences par rapport à ce que je faisais en milieu hospitalier. Je n’ai pas vécu ça comme une évaluation mais plutôt comme une connaissance réciproque progressive pour évaluer, des deux côtés, si mon profil convenait au poste. J’avais déjà un travail stable à Paris, une famille avec de jeunes enfants, venir à Marseille chez Innate Pharma était un engagement fort, je voulais être sûr.

Au final, j’ai rejoint Innate Pharma et je ne le regrette pas.

En interne, les équipes attendaient ce recrutement depuis un bon moment et mes débuts ont été intenses. Créer des relations avec mes collègues a été facile, notamment du fait de l’aménagement des bureaux en open space, sur le site du Prado. Un collègue m’a rapidement invité à aller visiter le site de Luminy, pour rencontrer les autres équipes, et c’était vraiment utile. La RH a aussi aidé pour gérer notre déménagement et notre installation à Marseille.

Depuis ma prise de fonction, j’ai recruté une data manager. J’ai utilisé la même approche : on a travaillé avec les équipes pour définir le profil recherché, j’ai été accompagné par les RH pour choisir le cabinet de recrutement et faire les présélections, puis on a fait venir les personnes retenues pour des entretiens avec des membres de l’équipe et le chef de département. Je trouve que ça fonctionne bien. On est en cours de recrutement pour un deuxième collaborateur.

Federico, Manager Biostatistiques et Data Management, recruté chez Innate Pharma en 2017